Afficher :
Ordre :










Valid XHTML 1.0 Transitional
ipv6 ready

Guide des épisodes
 
 
http://download.codelyoko.fr/rub/guideep/32.jpg
#32 - Saint Valentin (Saison 2)
Scénario & Synopsis : Laurent Turner
Première diffusion en France le 5 octobre 2005 (France 3)
Première diffusion aux USA le 26 septembre 2005 (Cartoon Network)

[Résumé officiel] [Résumé détaillé] [Mémo] [Anecdotes] [Citations] [Script] [Galerie] [Communauté] [Commentaires des membres] [LyokoStats]
 
 

Résumé officiel
 
C’est la Saint Valentin ! Yumi et Ulrich s’embrouillent à cause de William. De son côté, Aelita reçoit un joli collier. Elle est persuadée que ce cadeau émane de Jérémie. Malheureusement, c’est en fait un cadeau de XANA… empoisonné. En effet, par l’intermédiaire du collier, XANA contrôle Aelita et l’oblige à aller sur Lyoko, se livrer à la Méduse. Les héros arriveront heureusement à temps pour sauver leur amie…
 

Résumé détaillé
 
C'est la nuit sur Kadic et un livreur se présente dans l'internat, scandant une musique... Il dépose devant la porte d'Aelita un paquet cadeau. Quand Jim croise l'homme introduit, le symbole de XANA apparaît dans les yeux du livreur qui saute au plafond et file tel une araignée.

Le lendemain est le jour de la St Valentin et selon Yumi, le cadeau déposé la veille vient de Jérémie. Aelita y découvre un collier assez simple, mais est ravie quand même... Quand elle remercie Jérémie celui joue le jeu. Aelita est la seule à ne pas saisir que le cadeau ne vient pas de Jérémie et ce dernier se met à soupçonner ses amis proches d'être à l'origine du présent, notamment Odd qui a charrié le génie complètement aveuglé par l'amour... Oubliant toute discrétion et se brouillant à voix haute, Odd et Jérémie récoltent deux heures de colle. La Saint Valentin attire, bien évidemment, avec elle des conflits : Sissi invite Ulrich à assister à un concerts des Subsonic's, William offrent des roses à Yumi... Conclusion logique : Ulrich et Yumi se disputent.

Le groupe est donc divisé alors qu'Aelita commence à se sentir mal. Le collier venant de XANA prend alors possession d'elle. Contrôlée, elle prend Jérémie par les sentiments et le supplie d'aller chercher des informations au 5ème Territoire après les cours... Ne résistant pas à un bisou, Jérémie cède.
Odd en colle et Ulrich avec Sissi, Aelita plonge en compagnie de Yumi seulement. Sans avertir, Aelita se retourne contre son amie, la frappe et l'envoie dans un arbre puis prend son envol sur l'Overboard, délaissant la Forêt pour le Territoire Banquise.

Jérémie voit alors son erreur : XANA les a une nouvelle fois montés les uns contre les autres. Laissant Yumi poursuivre la jeune humanoïde, Jérémie appelle Ulrich dans la chambre et fait sortir Odd de colle en parlant téléphoniquement à Jim à l'aide un programme de simulation de la voix du proviseur...

Après avoir affronté des Krabes, la geïsha suit la trace d'Aelita et la rattrape puis dans une manœuvre, elle provoque un carambolage des deux véhicules, qui ne soutiennent pas le choc. Son amie possédée use alors de son don et fait disparaître le sol gelé sous les pieds de la japonaise, qui ne se rattrape au bord que de justesse. Ses doigts lâchant peu à peu, l'opérateur décide de la dévirtualiser. Odd et Ulrich plongent à leur tour et tandis que Ulrich sauve Yumi d'une chute mortelle pour laisser du temps à Jérémie, Odd part à la recherche de la fille aux cheveux roses.

Il retrouve celle-là dans une grotte où la Méduse l'attend. Quand elle voit arriver Odd puis Ulrich, elle scelle l'entrée du souterrain d'une paroi de glace. Ulrich ne pouvant la briser avec son sabre virtuel, c'est Odd qui escalade l'obstacle. Or, Aelita convoque son pouvoir une nouvelle fois et bloque les pieds de Odd dans de la glace et se livre ensuite corps ouvert à la Méduse.
Immobilisé, Odd ne parvient pas à atteindre le monstre. Jérémie lui ordonne alors de prendre l'humanoïde pour cible, XANA ne pouvant pas se permettre de perdre sa mémoire, il faut faire pression. Aelita perd de nombreux points de vie mais XANA cède, il libère Aelita des tentacules du monstre.

Le groupe va alors désactiver la Tour, et se réconcilie, notamment Yumi et Ulrich. Le jeune homme avoue à son amie que le poème qu'il avait lu à Sissi lui était originellement destiné.
 

Mémo
 
- Attaque : Xanatifier un livreur pour donner un collier envouteur et avec ce collier, prendre le contrôle d'Aelita et pour qu'elle se livre à la Méduse.
- Territoire visité : Forêt ; Banquise
- Virtualisations : Yumi/Aelita ; Odd/Ulrich
- Ennemis rencontrés : Krabes (2) ; la Méduse

- Episode riche en embrouille amoureuse.
 

Anecdotes
 

Sur les personnages

- Première apparition de la trottinette d'Aelita.
- Première mention des prénoms de Mme Hertz : Suzanne et du proviseur : Jean-Pierre !
- Première fois qu'Aelita prend les commandes de l'Overboard.
- Première fois que Yumi utilise sa télékinésie sur ses éventails.
- Yumi aime les roses.
- Les Subsonic's sont le groupe favoris d'Ulrich.
- Jim semble avoir un faible pour Mme Hertz.
- Jérémie a créé un programme permettant d’imiter la voix des personnes et prévoit d'améliorer le programme de rematérialisation.
- Le proviseur réduit le nombre d'heure de colle de 2h en raison de la Saint Valentin.

Sur les erreurs

- Durant le cours de Mme Hertz, les élèves changent souvent de place.

Sur la série

- Titre anglais : Saint Valentine day’s

- La Saint Valentin a lieu ; L’action est donc en Février.
- Première fois qu'un véhicule entre dans une tour.
- Étrangement cet épisode n'a été diffusé que le Mercredi 14 Février 2007 et Lundi 14 Février 2008 sur Canal J (par rapport au thème du véhicule).

Sur les allusions

- Le 14 Février sont fêtés les Valentin, mais c’est surtout ce qu’on nomme la fête des amoureux dans la majorité des pays occidentaux.
De nos jours, la coutume veut que les amoureux (notamment l’homme) s’offrent un présent. Dans d’autre pays, la St Valentin rencontre souvent un équivalent. (Au Japon, les jeunes japonaises doivent offrir du chocolat à leur amant).

 

Citations
 
Yumi : Simple, mais plutôt joli !
Aelita : J’aimerais bien savoir qui m’l’a offert. Et surtout, pourquoi !
Yumi : Pourquoi ? Ça, j’ai ma p’tite idée ! Tu sais quel jour on est ?
Aelita : Euh... ben oui, on est mardi.
Yumi : Oui, ça d’accord, mais pas n’importe quel mardi, aujourd’hui, c’est la St Valentin ! La fête des amoureux.
Aelita : Hein ? La fête des amoureux ?
Yumi : Eh oui ! Et je suis prête à parier que je connais le nom du garçon qui t’a fait c’cadeau. Pas toi ?

Odd : Eh ! V’la Aelita !
Aelita : Merci Jérémie !
Ulrich : Moi quand j’vois quelqu’un pour la première fois d’la journée j’ai plutôt tendance à dire « bonjour » ! Mais j’suis p’t’être un p’tit peu ringard !

Jérémie : Euh... le... le collier ?
Aelita : Ton cadeau pour la St Valentin ! Il est ravisant !
Jérémie : Mon cadeau pour la... euh... ah oui, bien sûr !... le collier... euh... j’t’en prie, c’est rien, Aelita.

Ulrich : C’est pas toi qui le lui as offert, pas vrai ?
Jérémie : Ça s’voyait tant qu’ça ?
Ulrich : Oh oui ! Mais heureusement pour toi, l’amour semble aveugler Aelita !

Jérémie : Dis donc, Ulrich, ce s’rait pas toi qui lui aurait offert c’collier, par hasard ?
Ulrich : Nan mais t’es pas bien ? J’savais même pas qu’c’était la St Valentin !

Ulrich : Jérémie, t’as pas quelque chose qui rime avec fleur ?
Jérémie : Bah là j’vois pas ! Euh... ordinateur ? Micro processeur ?
Ulrich : Ouais bon, c’est bon laisse tomber !
Jérémie : T’écris quoi là au fait ? Un poème ?
Ulrich : Nan !
Jérémie : C’est pour Yumi ?
Ulrich : Nan ! C’est... c’est un devoir de bio !
Jérémie : Un devoir de bio écrit en rime ?! Ben ça alors ! C’est nouveau, ça vient d’sortir !

Jérémie : Pssst ! Le collier c’est pas toi hein, dis-moi ?
Odd : Eh Einstein, j’te rappelle qu’Aelita est censé être ma p’tite cousine !
Jérémie : Ouais sauf qu’on sait bien tous les deux qu’c’est pas ta cousine !
Odd : Et même si c’était moi, Aelita ne t’appartient pas à c’que j’sache !
Jérémie : Oh ! Alors t’avoues qu’c’est toi !
Odd : J’avoue rien du tout crétin !
Jérémie : T’as dis qu’c’était toi !
Odd : Non mais faut t’soigner ! Déjà t’es bigleux maintenant tu d’viens sourd !

Proviseur : Dans ton cas, Odd, j’avoue que c’n’est pas une surprise, mais toi, Jérémie ! Un garçon aussi studieux et discipliné que toi, je n’comprend pas !
Jérémie : Eh bien je... je...
Proviseur : Oui, je vois, deux heures de retenues t’aideront peut-être à trouver les mots pour expliquer ton comportement. Et vous avez de la chance que ce soit la St Valentin sinon c’était quatre heures !

Jérémie : Alors ? J’n’ai toujours pas eu ma réponse !
Odd : Oh ça va, arrête on fait la paix OK ?!
Jérémie : D’abord tu m’dis si oui ou non le collier c’était toi !
Odd : Bon OK, on fait pas la paix ! (Mais répond à sa question bordel)

Sissi : Ulrich, j’pourrais t’voir une minute ?
Ulrich : Euh… Ouais, si c’est vraiment important ! Oh, c’est pour.... moi ? C’est pour la Saint Valentin ?
Sissi : Non c’est pour Noël mais j’suis un peu en retard !
Ulrich : Wouh ! Une place pour aller voir le concert des Subsonics ?
Sissi : C’est bien ton groupe préféré non ?
Ulrich : Euh… Ben ouais, ouais !
Yumi : C’est pas vrai, dîtes-moi qu’je rêve !
William : Yumi ? Tiens Yumi c’est pour toi !
Yumi : Oh merci William !
Ulrich : Non c’est pas vrai dîtes-moi qu’je rêve !

Ulrich : Au fait, Sissi, j’t’ai écrit un poème pour la St Valentin ! Hum hum : « Si je te chipe, tel un voleur de cœur, de toi des senteurs de toutes fleurs, si j’le fais à la dérobée, c’est que, subjugué, je n’ose point trop m’approcher. Mais son sourire est une arme, toi dont je convoite les charmes, je me sais en sursit, ô toi, jolie Sissi. »
Sissi : Oh... oh, Ulrich... en plus ça rime !

Jérémie : Voyons, c’est ridicule de se fâcher pour si peu. William et Sissi ont bien le droit de faire vous faire des cadeaux à l’un et à l’autre, non ?
Ulrich : Si j’étais toi, Jérémie, là d’ssus, j’éviterais d’l’a ramener, d’accord ?

Jérémie : Eh ben ! T’étais passé où ? j’t’ai cherchée partout !
Aelita/XANA : Eh bien j’étais euh... par-ci, par-là.

Aelita/XANA : Allez, fais moi confiance... s’il te plait...
(Aelita embrasse Jérémie sur la joue et celui-ci tombe de sa chaise sous l’effet de la surprise)

Proviseur : Et deux de plus. Ce qui te fait quatre heures de retenue. Je t’avertis, Jérémie, la prochaine fois, c’est le renvoi temporaire. (Il exagère le proviseur de coller Jérémie alors qu'il n'a rien fait de mal)

Proviseur : Décidément, entre Jim qui voit des hommes araignées au plafond et mon meilleur élève qui se fait remarquer, c’est à croire que la Saint Valentin rend les gens fous ! (Ca c'est bien vrai)

Aelita/XANA : Yumi est d’accord pour venir avec moi sur Lyoko !
Jérémie : Hum ?

Jérémie (soupirant) : Après tout s’il pouvait se passer quelque chose de constructif dans cette journée ! (Marre de ses embrouilles)

Jérémie : Les véhicules de ces demoiselles sont avancés !

Jérémie : Prenez pleine Est pour atteindre l’extrémité du Territoire.
Aelita/XANA : Négatif. J’ai rendez-vous au Nord.

Jérémie : Yumi… tu m’entends ? Ça va… ?
Yumi : Je te mentirais en disant « oui »… Qu’est-ce qui lui a pris… ?
Jérémie : Aucune idée, on dirait qu’elle a disjoncté !

Odd : Jérémie, j’te signale qu’on devrait être en colle là ! Quoi ? Oh calme, parle moins fort j’comprends rien ! ...... Mouais ! Une attaque de XANA, t’as rien trouvé d’autre comme excuse pour faire la paix ?!

Sissi : Eh ! Mais où tu vas là ?
Ulrich : Désolé mais Jérémie vient d’me rappeler qu’j’avais quelque chose d’important à faire !
Sissi : C’est quoi ?
Ulrich : Ben c’est euh... m’en aller !
(Il ferme la porte, laissant Sissi seule)

Yumi : Jérémie, je n’veux pas être pessimiste mais si Ulrich et Odd pouvait s’dépêcher un peu !

Ulrich : Enfin Jim, Aelita a 40 de température alors elle insiste pour voir son cousin, il faut la comprendre ! C’est sa seule famille ici !
Jim : Y’a une minute tu m’as dit qu’elle avait 39 !
Ulrich : C’est une fièvre foudroyante, la température augmente à chaque seconde !
Jim : Mais tu m’prends pour quoi là ? Pour un idiot ?
Ulrich : Euh ouais... euh enfin j’veux dire non Jim, euh monsieur !
(Le portable d’Ulrich)
Ulrich : Excusez-moi !... Ouais d’accord ! Ben non, non désolé mais Jim ne veut pas m’croire ! Ben ouais, pour la fièvre d’Aelita !
Jérémie : D’accord, c’est bon passe-le moi !
(Manipulation informatique pour changer sa voix au téléphone)
Ulrich : Tenez Jim, quelqu’un veut vous parler !
Jim : Euh, ouais allô ? Oui… Oui bien sûr ! Mais tout à fait monsieur l’proviseur !
Ulrich : Hein ?
Jérémie (voix proviseur) : Alors c’est compris Jim ?! Laissez Della Robia voir sa cousine !
Ulrich et Odd : Gnéé ???
Jim : Euh ben c’est… Comme vous voudrez m’sieur ! Euh.... euh dîtes Jean Pierre à propos, si vous, si vous avez un instant, j’aurais voulu vous parlez de quelque chose d’un peu... personnel au sujet de... Suzanne Hertz.
Jérémie (voix proviseur) : Euh.... eh bien je euh, euh désolé un tunnel, on va être coupé on …

Ulrich : Comment t’as fait pour changer ta voix ?
Jérémie : Fabrication maison ! (Prend la voix du proviseur) : Stern, Della Robia dépêchez-vous, ça chauffe ici !

Yumi : Jérémie ! Dis moi que tu m’as préparé un nouvel overwing !
Jérémie : J’arrive, laisse moi dix secondes.

Jérémie : Passe par la tour !
Yumi : Par la tour ?! Avec mon overwing ? T’es sûr de ton coup ?!
Jérémie : Oui sûr ! Enfin ouais... y’a pas d’raison qu’ça ne marche pas !
Yumi : Si tu t’trompes j’te jure j’te … … Yaahouuu !
(Yumi passe par la Tour et se retrouve dans la Banquise.)
Jérémie : Yumi, j’ai pas entendu, tu jurais de quoi ?
Yumi : Nan, rien !

Odd : Alors ? Tu peux pas t’passer d’moi hein ?! Tu n’m’en voudras pas si je sauve Aelita ?
Ulrich : Odd !
Jérémie : Nan ça va laisse Ulrich, il a raison, j’ai été ridicule !
Odd : J’t’en veux pas Jérémie, et puis j’te comprends ! Un garçon aussi charmant qu’moi, y’a d’quoi être jaloux pas vrai ?! (Toi avoir du charme? quel prétencieux)

Yumi : Écoute, Aelita, il faut t’réveiller ! Arrête d’obéir à XANA !!
Aelita/XANA : Toi, va t’en ; laisses-moi !
(Utilisant le don de création pour faire disparaitre le sol sous Yumi)
Yumi : NAAN !
...
Yumi : Jérémie, rappelle-moi c’qu’il risque de m’arriver si j’tombe dans la mer numérique !
Jérémie : Ben disons qu’à ta place, j’éviterais !
Yumi : Dans c’cas, j’apprécierais beaucoup qu’tu m’sorte de là !
Jérémie : J’vais t’rematérialiser mais ça va prendre une ou deux minutes !
Yumi : J’étais sûre que tu dirais ça !

Ulrich : Alors contente de m’voir ?
Yumi : Tu l’as dit !
Ulrich : Remues-toi Jérémie, j’tiendrai pas très longtemps ! ...
Jérémie : J’fais c’que j’peux !
Ulrich : Au fait Yumi... euh.... t’as aimé mon poème pour Sissi ?
Yumi : Tu crois qu’c’est l’moment d’parler d’ça ?
Ulrich : Ben c’est que... en fait j’l’avais écrit pour toi !

Jérémie : Faudra que j’pense à améliorer c’programme.

Odd : Eh Aelita ! C’est moi ! C’est Odd ! Eh...! Eh... eh, Aelita !!
... (Créant une paroi de glace)
Odd : Aelita ! Aelita ! Non ! Non !!

Ulrich : Eh, ça va Odd ?
Odd (escaladant la paroi): Ça va, ça va, on s’accroche !

(Ulrich s’acharne avec son sabre sur la paroi de glace qu’Aelita à créer)
Ulrich : C’est pas gagné...

Odd : Eh oh c’est pas du jeu ça !

Jérémie : Odd ! Tire ! Tire sur Aelita !
Odd : QUOI ? T’es malade ?!

Odd : Bon ben... allons-y...
Jérémie : Il ne lui reste plus que trente point de vie...
Odd : tu veux qu’j’arrête ?
Jérémie : hum... non ! espérons juste, que j’ai raison...

Odd : oh non, la Méduse ! Elle remet ça ! C’était trop beau pour être vrai !

Aelita : Qu’est-c’qui s’passe ? Et pourquoi est-c’que tu me vises Odd ?
Odd : Oh ! Euh...

Jérémie : J’vais l’étudier d’près. Qui sait, ça peut p’têt nous apprendre des choses intéressantes sur XANA !

Aelita : Jérémie, merci d’m’avoir sauvé la vie ! Je n’vois pas ce qu’il pourrait avoir de mieux comme cadeau d’la Saint Valentin !
Odd : L’ennui c’est que notre héros risque de s’faire renvoyer d’l’école car il n’a pas effectué ses heures de colle ! Ça m’étonnerait beaucoup qu’notre cher proviseur apprécie ! Mais peut-être que quelqu’un peut arranger ça non ?!
Ulrich : Euh... pourquoi vous m’regardez tous comme ça ?

Odd : Alors ça c’est un ami près à tous les sacrifices pour aider un camarade !
Jérémie : Franchement je m’demande si on peut parler d’sacrifice, c’est vrai quoi ça a pas l’air de lui déplaire tant qu’ça !
Yumi : P’têt pas ! N’empêche que c’est pour moi qu’il avait écrit l’poème ! Pas pour Sissi !
(Rire de Yumi et Aelita)
 

Galerie
 



> Accéder à la galerie de cet épisode !
 

Script
 
Télécharger le script de cet épisode !
 

LyokoStats
 
Voir les LyokoStats de cet épisode !
 

Communauté
 

Tu as un bon niveau de rédaction, un point de vue argumenté et tu veux rédiger toi aussi une critique ? Rends-toi sur ce sujet sur le forum de CodeLyoko.Fr, lis les indications du premier post et lance toi !



Zéphyr - 07/20

Clique ici pour lire sa critique.
 

Commentaires des membres
 
Note :
0
Commentaire de TAFFOREAU - Posté le 01-04-2013 à 10:35

TROP TROP TROP TROP BIEN(spin) PS YUMI C'EST PAS UN GAGUE :lol:

Note :
17
Commentaire de bastrouille6915 - Posté le 05-01-2013 à 21:24

Bon épisode et bon résumé de la création de la série 8-)

Note :
19
Commentaire de William_fan - Posté le 22-07-2011 à 10:48

Moi j'ai bien aimé cet épisode ! Quelle cruche cette Sissi... De l'avanture, j'adore ça ! J'adore Yumi elle est trop forte (love) VIVE CODE LYOKO ET YUMI !!!!!!!!!!!

[ Voir tous les commentaires (112) / Ajouter un commentaire ]